Maman, papa, comment on factorise une équation du 2e degré?

Que vous soyez chauffeur-livreur, avocate, père au foyer ou encore poète, vous avez un point commun : la phobie des devoirs de vos enfants !

Tout d’abord, permettez-nous de vous rassurer, c’est parfaitement normal. Pourquoi ? Simple, une grande partie des matières acquises à l’école n’ont qu’un but, permettre la formation de vos enfants sur le long terme au niveau universitaire et collégial. Sans ces outils, en effet, il serait impossible de devenir actuaire, chimiste, informaticienne ou enseignant.

Bien entendu la majorité d’entre-vous n’ont pas fait d’études dans ces domaines, mais qui peut dire à 12 ans qu’elle ou il n’aura pas besoin de connaissances littéraires, scientifiques ou mathématiques ?

Il est donc naturel que 15, 20 ou 25 ans plus tard vous n’ayez plus en mémoire les connaissances nécessaires pour aider vos enfants avec un exercice de mathématique sur les logarithmes ou un laboratoire de chimie sur les pH.

Vous êtes donc tout excusé ! Ajoutez à cela que les réformes successives ont parfois transformé l’approche de ces matières à l’élémentaire : oui c’est normal de ne pas comprendre l’énoncé d’un problème de mathématiques de 3e année.

Alors que faire ? Après avoir sollicité l’aide des frères et sœurs, des cousins, des amis et le facteur, vos enfants se retournent vers vous après le souper pour résoudre un problème de billes de couleur dans des sacs étiquetés A, B et C. Rien que la lecture de ces trois dernières lettres devrait vous donner de sueurs froides.

Pas de panique !

Quand vous êtes perdus sur la route, vous consultez votre téléphone intelligent ou votre GPS.

Désorienté dans un centre d’achat ? Vous consultez une carte, vous demandez votre route à un agent de sécurité.

Ce sont là de très bons réflexes acquis avec l’âge et l’expérience. Il est temps d’en ajouter un autre : mathématiques, sciences, grammaire, recherche, résolution de problèmes de la 1e à la 12e année ? Tournez-vous vers SOS DEVOIRS !

Nous sommes à votre disposition en tout temps : courrier électronique, Twitter, Facebook. Les services en temps réel sont aussi disponibles du dimanche au jeudi jusqu’à 21 heures par clavardage, téléphone et texto.

Oui, vous pouvez soupirer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *